Les Suites : Pour ou Contre ?

backToTheFutur_poster3

« Les films qui ont 5 ou 6 suites, moi ça m’énerve. Comment étaler la confiture jusqu’au bout de la tartine ! Bah tiens, c’est un peu comme Retour vers le futur. »

La brune qui buvait son thé doucement pour éviter tout ébouillantage intempestif, failli s’étrangler avec sa gorgée.

« Pardon ? » dit la brune en maîtrisant sa langue en cours de cuisson.

« Bah oui, retour vers le futur… quel besoin avaient ils de faire deux suites ? Le deux était vraiment nul. Bon, le trois rattrape un peu mais globalement un film suffisait. »

La brune, sous le choc, n’eu pas beaucoup d’arguments, en dehors de : « Nanmého, tu ne peux pas dire ça, retire ce que tu viens de diiiiiiiiiiiiire. On ne touche pas à Retour vers le futur ! ».


« Les Suites, pour ou contre ? » Vous avez deux heures.

(Si seulement la brune avait eu ce sujet en philo…)

Les suites filmiques sont assez mal reçues en général. La brune se rappelle encore la discussion qu’elle a souvent avec le grisonnant (le père de la brune, suivez un peu !) à propos des Xmen. Il trouvait que l’histoire était super mais les suites de suites, les pré-quels de suites ainsi que la vie des grand-parents de Xmen commençaient à l’agacer sérieusement. Le grisonnant boycotte cette saga.

C’est donc assez étrange de se dire que cette même personne soit fan de Retour vers le futur, Rambo, Rocky ou encore Die Hard.

Ces sagas sont exactement du même tonneau que Xmen. Exactement ? Non, ce n’est pas la même génération. Ces sagas ont été conçues  dans les années 80-90. Epoque bénie du film d’action avec punchline comique et explosion à bas prix. A cette époque là, le grisonnant n’allait pas au ciné, et la brune encore moins (les enfants de 3 ans n’étaient pas forcément les bienvenus dans les salles obscures). Le fait est que le grisonnant et la brune ont regardé ces trilogies/saga ensemble quelques années plus tard à la Télé.

Les films d’une même saga sont indivisibles et forment une seule et même histoire. On peut statuer sur le fait qu’ils soient plus ou moins bien réalisés mais pas de leur légitimité. La brune prit un exemple débile pour illustrer son propos.

« La communauté de l’anneau, est vraiment un super film mais pourquoi faire deux autres films aussi long ? Nan franchement, Peter Jackson a étalé la confiture. »

Choquant isn’t it ? Mais pourquoi ? Parce que cette trilogie se base sur une oeuvre littéraire comprenant 3 livres. En gros, on ne peut pas critiquer le fait que 3 bouquins donnent 3 films. Car c’est une histoire en trois épisodes.

(On pourrait critiquer le fait de faire 3 films trèèès long à partir d’un tout petit bouquin mais ça, c’est une autre histoire)

Pourquoi ne pas accepter qu’une oeuvre qui se base sur une idée originale non littéraire ne peut être développée en plusieurs films ?

La série est le nouveau média à la mode ces dernières années. Facile d’accès avec une récurrence hebdomadaire, les séries font de nouveaux addicts tous les jours. Les séries débutent par une idée, une seule et peuvent durer plus de 10 saisons, donc 10 ans. La brune a du mal à comprendre comment on peut aimer les séries et ne pas aimer les suites de films.

NCIS est une série qui en est à sa 12ème saison, donc 12ème année de vie. Heureux hasard des choses, c’est la série préférée du grisonnant. Cette même personne qui déteste les suites, mais « suit » avec beaucoup d’assiduité les quelques 250 épisodes que compte NCIS. Chaque épisode est comme un nouveau film à part entière. Le meilleur exemple de cette hypothèse est la série Sherlock. Comme son nom l’indique, cette série raconte l’histoire des enquêtes de Sherlock Holmes mais de nos jours. Chaque épisode dure 1h30 soit, grosso modo le temps d’un film. Sachant qu’il y a 3 épisodes par saison et 4 saisons, cela fait 12 films sur le duo Sherlock-Watson.

Cela fait beaucoup de films, non ? Et pourtant, c’est également une série que le grisonnant affectionne particulièrement. Tout est une question d’étiquette. Est ce que si on s’amusait à dire que Xmen ou Retour vers le futur sont des séries, y aurait il moins d’avis négatifs sur les suites.

Bref, tout ça pour dire que les suites sont vos amies, il faut les aimer aussi.

PS : soit dit en passant, Retour vers le futur est une saga bien contruite, très drôle et emblématique de la fin des années 80-début 90. Leur vision du futur nous as transporté et nous espérions tous secrètement que notre futur se rapprocherait de celui de Hill Valley.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s