Les Misérables ou la minute "critique schizophrène"

Bonjour les p’tits clous !

Aujourd’hui, je souhaite débriefer sur un film vu cette semaine au ciné : Les misérables.


Avant de commencer, je souhaiterai avouer quelque chose qui me ronge de l’intérieur depuis que ce film est sorti. Bon, d’accord, ronger de l’intérieur, c’est peut être un peu fort…
Je n’ai jamais lu le livre de Victor Hugo, je n’ai jamais vu les films ou téléfilms basés sur son livre : bref, je ne connaissais pas l’histoire avant d’aller le voir au ciné. Je sais c’est une honte, shame on me, on devrait me lapider sur la place publique, puis m’enduire de goudron et me saupoudrer de plumes. A vrai dire, je ne sais même pas comment cela est possible. C’est de l’ordre de la culture générale. J’aurais du au moins, en entendre parler par quelques personnes ou le lire à l’école ! Mais pour votre gouverne, ma culture générale se porte bien et à l’école, j’ai lu Zola ! Et ouais, ça vous la coupe, hein ?

Bref.
J’allais donc au ciné sans a priori ! Vraiment ? Non ! J’ai lu une critique… Je sais, je suis faible. Mais le truc, c’est que tout le monde disait que c’était un chef-d’oeuvre et le titre de la critique du « Ciné du Hibou » était : Les Misérables, vraiment si misérable ? Avouez que ça intrigue ! Du coup, je l’ai lu et je suis partie en me disant qu’il y avait une mince probabilité que le film soit tout pourri !

Pour faire court, mon avis est très mitigé sur ce film, vous aurez donc le droit d’avoir une critique schizophrène avec :
Melle Jekyll : j’aime !
Melle Hyde : j’aime pas !

Melle Jekyll a aimé l’histoire tourmentée de tous ces personnages. Comme elle le disait plus haut, elle ne connaissait pas le livre et encore moins la comédie musicale. Elle a donc découvert cette histoire digne d’un bon livre de Zola qui est effectivement triste à mourir mais belle tout de même. De plus, cette histoire est très bien située, chronologiquement et géographiquement parlant. Le spectateur n’est jamais perdu, pas comme ce que Melle Jekyll a pu lire dans diverses critiques.
Melle Hyde n’a rien trouvé à redire sur l’histoire et l’agencement des différents évènements. Elle en était très énervée d’ailleurs.

Melle Jekyll a adoré la comédie musicale.
Melle Hyde a détesté la comédie musicale.

Melle Jekyll trouve que les chansons sont belles et apportent un vrai plus aux scènes, comiques, tristes, euphoriques, bref à toutes les scènes !
Melle Hyde ne comprend pas l’intérêt qu’il y a de chanter « bonjour Mr le Maire », « dis donc qu’est ce qu’il fait moche aujourd’hui », « oui, mais ne vous inquiétez pas, ça va se lever », « tiens ! Le porc est en promotion aujourd’hui ! »… Tout cela, sur l’air de « Pousse Mémé dans les orties », succès planétaire des chansons sans mélodies.

Melle Jekyll trouve que tous les acteurs ont fait un effort énorme de chant pour ce film et que Anne Hathaway et Russel Crowe sont ceux qui se démarquent le plus niveau « belle voix ». Melle Jekyll n’est pas d’accord avec le « Hibou », Russel Crowe a une voix très originale et très intéressante. Amanda Seyfried a déjà chanté dans Mamma Mia. Son talent de chant n’était donc plus à démontrer bien qu’elle ait une voix très (presque trop) aiguë dans « les Misérables ».
Ceci dit, Melle Hyde pense qu’Hugh Jackman et Eddie Redmayne ont des voix beaucoup trop chevrotantes, agaçant les oreilles très rapidement. 

Les acteurs jouent tous très bien, indique Melle Jekyll, à l’exception de Eddie Redmayne rajoute Melle Hyde. Oui, c’est le seul acteur (à ses yeux) qui n’a aucun talent. Son jeu est très plat et ses chansons aussi, SAUF la chanson où il parle de tous ses p’tits potes qui sont morts au combat pendant que lui était tout assommé ! Cette chanson est vraiment magique !

Melle Hyde a envie de rajouter que 2h40 c’est très long pour un film chanté du début à la fin d’autant plus que nous avions la chance d’avoir dans la salle de ciné, « dark vador » modèle réduit à notre droite et une nana très très très émotive à notre gauche. 
En gros, il y avait un gamin qui respirait comme un phoque et nous avions eu dans l’idée de l’euthanasier, car il souffrait, mais sa mère s’y est violemment opposée ! Et puis à ma droite, il y avait l’hyper-sensible qui pleurait comme une madeleine. Mais attention, le gros chagrin, celui qui fait qu’on l’entend à travers tout le ciné, avec mouvement de tête, raclage de nez et gémissement plaintif… Celle là aussi, on a voulut l’aider, mais son copain n’a pas voulu. En revanche, il nous a bien vengé. Il s’est foutu de sa gueule ostensiblement.

Je conseille ce film car je le trouve très intéressant : histoire fun, chansons sympas et pléiade de bons acteurs. Ceci dit, ce n’est pas le chef-d’oeuvre qui était annoncé ! Sorry !

Carooo


Publicités

7 réflexions sur “Les Misérables ou la minute "critique schizophrène"

  1. Lol merci pour les références ^^ et t'a totalement raison, pour ce genre de film faut limite être schiso…schizo…enfin Golum quoi! pour pouvoir donner une critique le plus neutralement possible. Et je suis contente que quelqu'un d'autre ai enfin apprécié la voix de Russell (qui s'en ais pris plein la geule pour ce film le pauvre) !

    J'aime

  2. J'adore ton article!!!!
    Moi je vais avoir encore plus la honte que toi car j'ai commencé le livre les Misérables et j'ai pas accroché du tout.Le film j'ai pas envie de le voir car il est tout le temps chanté et moi je pourrai pas le supporter.Déjà pour les Oscars,ils ont tous chanté sur la scène et j'ai pas trouvé çà extraordinaire j'ai trouvé qu'il y avait trop de timbres de voix différents et qui n'allaient pas du tout ensemble.Dommage pour Eddie Reydmare il joue plutôt bien d'habitude et j'avoue il est pas mal du tout!!!
    Dans un autre registre,tu as eu beaucoup de chance question spectateur entre Dark Vador et l'hyper sensible.C'est çà qui est chiant quand tu vas au ciné,pour the dark knight rises je croyais que j'allais péter un câble:les gens en retard,les portes qui claquent,les gens qui parlent.

    J'aime

  3. Merciiiiii ! Je pense qu'il n'est pas inintéressant de voir le film (surtout quand on ne connait pas l'histoire du tout, comme c'était mon cas !), mais effectivement, le chant pendant 2h40, c'est pas possible ! ça donne un p'tit côté comique à des scènes banales… Bref, oui les gens dans le ciné devraient être autorisés à fermer leur bouche et à arrêter de gigoter…
    Surtout pendant The Dark Knight Rises ! Là, si j'avais eu un boulet comme ça pendant ce film j'aurai latté, direct ! ^^

    Et ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii J'aime Tom Hardy ! Je l'aime d'amouuuuuur !

    J'aime

  4. Bonsoir!

    Je ne laisse pas souvent de commentaires après avoir lu un article, néanmoins la construction de ta critique est très intéressante. Je me suis retrouvée dans la plupart de tes réflexions notamment dans celle concernant « l'intérêt qu'il y a de chanter « bonjour Mr le Maire », « dis donc qu'est ce qu'il fait moche aujourd'hui ». Je n'ai pas pu m’empêcher de sourire en revoyant la tête perplexe de la personne qui m'accompagnait ce jour-là !

    J'aime

  5. alors moi j'ai lu le livre (sérieux Caro t'avais jamais entendu parlé de Cosette ????) et j'ai pas vu le film… mais j'ai très envie d'y aller !!! Sinon pour les scènes chantées sans mélodie, c'est un peu comme à l'opéra non?!?
    rassure moi t'es pas resté schizo ? parce que ton article est assez équilibré rouge/bleu
    Bon bref cette fois on a trouvé une baby-sitter… reste plus qu'à trouver LE film 😀
    Gaëlle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s