L’homme Sans Age – 1/5

Mes amis me reprochent souvent mon coté “bon public” quand il s’agit de cinéma.
En fait, par défaut quand je vais au ciné, j’aime déjà le film et c’est au film de confirmer mon sentiment ou dans quelques rares cas, de me l’infirmer !
Du coup, quand je dis, qu’un film est tout pourri, honnêtement, le film est vraiment moisi !
Et “l’homme sans age” est un film tout pourri !
Oui c’est un peu réducteur, “tout pourri” et pourtant ça résume carrément bien la situation !
Il était une fois un monsieur ou plutôt un très vieux monsieur (du genre liquide) qui se fait frapper par la foudre ! Et patatra, le monsieur ne mourut pas. Mais encore plus fort, le monsieur se met à rajeunir. Jusque là, moi j’avais encore envie de dire “why not ?” Mais ce monsieur qui est en fait un professeur de linguistique a consacré sa vie à la recherche de l’origine du langage. Du coup, il se rend compte qu’il a un peu de temps devant lui pour ses recherches et c’est là que tout part en sucette ! C’est à ce moment là que j’ai craqué et n’ai plus rien bité au reste du film : Nazi, espionnage, quête spirituelle, savoir absolu, ETC ETC !
Je me console en me disant que, comme je me suis endormie, j’ai du loupé le message du film :
Mr Coppola, j’en suis extrêmement désolée !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s