Le fils à Jo – 4/5

Le fils à Jo ! ! ! !
C’était risqué comme titre ! Il y a pas mal de gens à qui ça peut faire saigner les oreilles ce genre de titre !
J’entends déjà les gens dirent : le fils DE Jo, bordel !
M’enfin heureusement, on ne s’arrête pas forcément au titre du film.
Donc c’est l’histoire de Jo Canavaro, interprété par Gerard Lanvin, qui vit rugby, qui mange rugby, dort rugby et élève son fils rugby. Enfin… son fils ne s’appelle pas rugby ! Vous imaginez ? euh non ce serait ridicule !
Bref, il s’agit de l’histoire de ce père célibataire un peu (beaucoup) bourru, qui élève son fils dans l’amour du rugby. Jo est toujours suivi de près par Pompom, son plus fidèle et dévoué ami. Le fils de/a Jo, Tom aime le rugby mais a comme un blocage quand son père est présent au match.
Ce film est un très bon film français ! Vraiment ! C’est drôle et parfois très émouvant. C’est un de ces films si bien accompagné par la musique !
Les personnages secondaires sont très présents et très bien définis dans le film, Pompom (Vincent Moscato) est juste magique et “Chinois” interprété par Olivier Marchal est vraiment drôle.
Ceci dit, je ne sais pas trop si les gens partagent mon sentiment. Quand j’ai été le voir au ciné avec une de mes meilleures amies, on s’est retrouvé devant un très bon film avec 15 personnes max ! Et surtout :  Personne ne rigolait ! Alors qu’il y avait des scènes à mourir de rire !
M’enfin, les gens sont tristes ! 
Tant pis pour eux, ils sont passés à coté d’un super film ! ! ! 
Allez ! c’est cadeau, c’est en bonus track, un petite citation :
“Des gars qui portent des cravates comme ça j’en connais que deux sortes : les cowboys et les pédés. T’es pas venu à cheval, toi !” Jo Canavaro
Publicités

2 réflexions sur “Le fils à Jo – 4/5

  1. J'avais eu l'occasion de le voir dans un ciné plein air gratuit à Bayonne, tout juste arrivée dans la région Sud-Ouest ça m'a permit de me familiariser un peu avec le lien qui unit les gens de cette région au rugby 🙂
    Du coup, j'ai ressorti cette référence dans mon cours de littérature comparée dont le thème était « Le sport en toutes lettres », le prof a trouvé que j'avais bien fait la transition Sud-Est (mon exposé était sur l'OM et Marseille)/ Sud-Ouest! J'ai eu 18, j'aime bien ce film :p

    J'aime

  2. Quand je devais faire des exposés, j'essayais le plus souvent de l'illustrer par un film, c'est ma manière de fonctionner. Je vois que toi aussi ! Et puis, bon choix surtout !

    Merci pour ta venue sur le blog !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s